La Décompression  Neuro-vertébrale

Pour traiter vos maux de dos et de cou de manière spécifique,

et éviter la chirurgie

Ce dossier que nous espérons le plus clair et précis possible vous est mis à disposition dans le but de vous informer et de vous expliquer le principe de la décompression neuro-vertébrale.En effet cette nouvelle technologie qui a été approuvée en clinique et en milieu hospitalier au Québec, Canada & États-Unis,est désormais disponible au sein de notre établissement.Dans le but de vous fournir les informations qui vous permettront de prendre une décision éclairée et de pouvoir ainsi solliciter ou non notre avis sur cette nouvelle technique, nous vous prions de lire ce dossier dans son intégralité.En espérant que ce rapport vous apportera les réponses à vos questions et vous permettra de mieux l’analyser et savoir si cette méthode vous convient ainsi que  toutes les options de traitement possibles.

Vous trouverez à la fin de cet article, une série de réponses aux interrogations fréquemment posées autour de la décompression neuro-vertébrale.

Nous vous remercions pour votre attention, l’équipe du Cabinet Paramédical Paris Raspail.

En préambule..

Il est bon de noter que ce traitement est bien sûr hautement concurrentiel vis-à-vis des traitements proposés par certains rhumatologues ainsi qu’évidemment l’acte chirurgical pratiqué par les neurochirurgiens ou certains orthopédistes du rachis. Ce qui évidement laisse aujourd’hui certains spécialistes du corps médical peu élogieux sur ce nouveau procédé. Pourtant, les points forts de cette technique novatrice sont nombreux ; tout d’abord sa méthode non invasive (de ce fait non traumatisante contrairement à la chirurgie), son procédé doux et spécifique à chaque patient (grâce aux multiples réglages et ajustement proposés par la machine), le recours à une technique naturelle sans médication (a contrario des infiltrations notamment ou du recours accru à certains anti-inflammatoires).

L’histoire de la décompression neurovertébrale informatisée

La table de décompression neurovertébrale a été inventée par un médecin canadien, le Dr Allan Dyer en 1985 et fait son apparition sur le marché en 1991.

 

Ces premières tables sont équipées d’un harnais pelvien spécial. On y allonge le patient, puis l’appareil applique ensuite une tension contrôlée le long de l’axe de la colonne vertébrale, favorisant par le harnais la décompression de la région lombaire.

Le traitement est proposé pour les sciatiques, les discopathies dégénératives et les hernies discales.

Depuis, une bonne douzaine de compagnies fabriquent des tables de décompression aux Etats-Unis  ainsi qu’au Canada. Par ailleurs, la plus récente technologie  en matière de décompression neurovertébrale utilise toujours la décompression vertébrale axiale, mais elle permet également une traction informatisée dans tous les axes d’amplitude de mouvement, tant de la région lombaire que cervicale. Nous utilisons une de ces nouvelles tables de décompression neurovertébrale, dont la conception remonte à 2008 seulement.

Qu’est-ce que la décompression vertébrale?

La décompression neurovertébrale, aussi connue sous le nom de décompression vertébrale, est un traitement sans  chirurgie de traction de la colonne vertébrale contrôlée par ordinateur et qui permet d’étirer la colonne vertébrale au-delà de la résistance musculaire tout ceci de  façon  sécuritaire  dans le but de  créer  une  pression  négative  à  l’intérieur  du  disque intervertébral endommagé  du fait de l’arthrose  ou d’un phénomène de hernie discale. Cette pression négative générant une force centripète sur la structure vertèbre+disque,  permet  au  disque  de  se réhydrater et de se réparer. Donc, la décompression réduit la pression et les phénomènes de tassement qui s’accumulent sur les disques et les nerfs grâce à une décompression mécanique du  disque  par  succion  entraînant  une  résorption  de la  hernie.  Le soulagement de la douleur survient donc en raison de cette résorption de la hernie discale : c’est-à-dire que le disque reprend sa forme d’origine quand le bombement ou le renflement du disque disparaît et que la pression exercée sur les nerfs rachidiens ou la moelle épinière est diminuée.

La définition de la décompression neurovertébrale (informatisée)

La décompression neurovertébrale est une technologie récente qui sert à traiter la hernie discale sans chirurgie, en  appliquant  une  série  complexe  de  tractions  contrôlées  par  un  programme  informatique sophistiqué.  La traction  conventionnelle  et  la  flexion-distraction  ne  permettent pas  une  traction  adéquate  de  la  colonne vertébrale par ce qu’à un certain point de la traction, les muscles paravertébraux se contractent. La  décompression  neurovertébrale informatisée déjoue les contractions musculaires reflexes provoquées par l’étirement de la colonne vertébrale  et  permet  ainsi  un traitement en profondeur qui crée un effet de succion entre les deux vertèbres abimées. Cette pression négative au niveau discal fait  en  sorte  que  le  bombement  du disque intervertébral  (ou  hernie  discale)  est  attiré vers  l’intérieur  par  cette  pression négative. On assiste donc à la résorption du bombement ou de la hernie discale.

La décompression neurovertébrale s’adresse à toutes les pathologies

d’origines vertébro-discales :

La décompression neurovertébrale offre une alternative novatrice vis à vis des autres traitements classiques proposés par le corps médical, pour ceux qui souffrent de douleurs aiguës ou chroniques du dos ou du cou à cause:

  • D’arthrose

  • D’une dégénérescence d’un disque (lésion discale concentriques (a), lésion discale par fissure radiale (b), lésion discale par fissuration des rebords périphériques (c) cf. schéma)

  • D’un bombement du disque (sous classe de hernie discale portant le nom de protrusion discale ou saillie discale)

  • D’une hernie discale (de tout type : hernie simple, hernie migrée, hernie exclue, hernie séquestrée cf. schéma)

altérations des disques

Les certitudes concernant la décompression neurovertébrale :

Nous sommes certains que la décompression neurovertébrale peut apporter un soulagement voire une guérison à un très grand nombre de patients qui souffrent d’une hernie discale, d’un bombement du disque, d’une discopathie causée par la  dégénérescence due à l’arthrose (usure prématurée du disque ou amincissement du disque) et biens d’autres conditions responsables de douleurs chroniques au bas du dos et au cou.

Schéma récapitulatif des états dégénératif vertébro-discales susceptible de générer des douleurs :

douleurs vertébro-discales

Synonymes du traitement :

  • Flexion-distraction

  • Traction lombaire

  • Traction statique

  • Traction axiale

  • Thérapie de décompression inter- vertébrale

  • Rotation axiale

  • La technique McManis ™

Pathologies couramment traitées :

  • Lombalgie aigue ou chronique

  • Syndrome articulaire facettaire

  • Lumbago

  • Hernie discale

  • Bombement discal

  • Entorse cervicale & torticolis

  • Cruralgie

  • Scoliose

  • Hyperlordose

  • Spondylose

  • Rupture  discale

  • Sciatique & lombo-sciatique

  • Sciatalgie

Conclusion :

  • Le terme décompression vertébrale est utilisé pour désigner le résultat d’un traitement grâce auquel on parvient à soulager de la pression sur un ou plusieurs nerfs pincés de la colonne vertébrale, peu importe le traitement.

  • Il existe deux catégories de traitements de décompression vertébrale : chirurgical et non chirurgical.

  • La décompression neurovertébrale informatisée est un type de  traitement  de décompression  non chirurgical, tout comme la traction conventionnelle de la colonne vertébrale, la traction grâce à une table à inversion ou un traitement de flexion-distraction.

  • Les tables de traction et de flexion-distraction existent depuis des années, mais aucune d’entre elles ne permet   une   traction   en   profondeur,   comme   c’est   le   cas   avec  une  table   de   décompression neurovertébrale  informatisée, car une contraction des muscles involontaires du dos ne le permet pas, alors que le système informatisé le permet en déjouant cette musculature.

  • La  table  de  décompression  vertébrale  informatisée  est  l’aboutissement  de  plusieurs années  de recherche  et du mariage de la technologie informatique et de la traction. Elle est donc une table de traction, de flexion et de distraction contrôlée par un système informatique capable d’une décompression vertébrale inégalée jusqu’à ce  jour. Elle est l’évolution naturelle de toutes ces tables de traction et de flexion-distraction.

  • Il serait impossible d’appliquer manuellement une traction de 30 kg pendant plusieurs minutes et de varier cette traction précisément quand les muscles du dos se relâchent. Tout cela étant possible avec une table de décompression neurovertébrale.

  • Le prix beaucoup plus élevé des tables de décompression neurovertébrale justifie les honoraires plus élevés pour un traitement de décompression neurovertébrale comparativement à une scéance de manipulation classique.

Finalement, si vous souffrez d’un problème sérieux comme une hernie discale, vous devriez obtenir l’information suivante avant d’entreprendre un traitement de décompression neurovertébrale :

  • Qui est le docteur le mieux qualifié pour vous prendre en charge?

  • Quelles sont ses compétences?

  • Qui vous administrera le traitement?

> Faut-il suivre une formation particulière pour administrer des soins de décompression vertébrale ?

Oui. 

À cet égard, L’A.O.E. (l’Association des Ostéopathes Exclusif) demande à ses membres de n’utiliser que des techniques reconnues et enseignées dans des établissements d’enseignement supérieur d’ostéopathie & de chiropractie agréés. Selon le« Code de déontologie des ostéopathes & chiropraticiens » : « L’ostéopathe ou le chiropraticien doit exercer sa profession selon des principes reconnus par la science ostéopathique & chiropratique ».

> Faut-il posséder des compétences spécifiques pour pouvoir administrer des  traitements  de décompression  vertébrale?

Oui. 

Puisque la décompression vertébrale sert surtout au traitement de la hernie discale en particulier à des maladies dégénératives des disques intervertébraux en général, et que le traitement de ces conditions comporte certains risques, il est absolument essentiel qu’il soit effectué sous supervision étroite d’un professionnel de la santé habilité audiagnostic différentiel comme c’est le cas de l’ostéopathe ou du chiropracteur. Ce type de traitement  nécessite  un  examen  complet  du  patient  incluant  l’historique  de  santé,  des radiographies  de  la colonne vertébrale et une IRM.  Un diagnostic précis est donc capital avant d’entreprendre un traitement de décompression vertébrale en toute sécurité.

Selon l’Association des Ostéopathes exclusifs, une technicienne peut effectuer le traitement de décompression vertébrale dans la mesure où le docteur fait un suivi à chacune des visites (notes de progression du patient inscrites au dossier par le docteur) et qu’il soit physiquement présent à la clinique pendant le traitement, au cas où il y aurait des effets secondaires ou des complications pendant le traitement.

> La décompression vertébrale est-elle plus efficace que d’autres traitements?

Oui. 

La décompression vertébrale est particulièrement efficace dans les cas de hernie discale et maux de dos chroniques  justement  là  où les « autres » types  de  soins  n’apportent bien  souvent  qu’un  soulagement temporaire. D’ailleurs, la plupart des patients qui viennent dans notre centre ont déjà passé plusieurs années de leur vie à prendre des médicaments ou à essayer divers traitements sans résultat durable.

À cet égard, plusieurs thérapeutes prétendent pouvoir régler les problèmes reliés à la hernie discale, alors qu’ils n’ont  ni  la  compétence  et  ni  l’équipement  nécessaire  pour  poser  un diagnostic,  proposer  un  protocole  de traitement efficace et de prévoir le pronostic; ce qui est très dangereux pour le public et potentiellement très coûteux pour les compagnies d’assurances, puisque n’importe qui peut s’improviser spécialiste de la hernie discale ou des maux de dos chroniques et offrir des soins inappropriés.

> Est-ce que la décompression vertébrale est-elle un traitement expérimental?

Non. 

La décompression vertébrale n’est pas un traitement expérimental puisque cette thérapie, initialement développée et enseignée par le Dr Allan Dyer PhD MD en 1985 aux États-Unis (*2), est commercialisée et approuvée par le FDA(*3) depuis (la première table de décompression a été mise en marché en 1991). De plus, des centaines d’études cliniques ont été publiées depuis, quant à son efficacité et des milliers de docteurs à travers l’Amérique du Nord utilisent cette technique.

(2)   Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Spinal_decompression

(3)   FDA in its April 10, 1996 reply to  the VAX D request (Dr. Dyer, PhD, M.D.) that any reference to decompression be defined as “decompression of the intervertebral disc and facet joints, that is , unloading, due to distraction and positioning”

> La décompression vertébrale est-elle un traitement reconnu?

Oui. 

L’Ordre des chiropraticiens du Québec (*4)  nous confirme que la décompression vertébrale est en fait une forme de  traitement chiropratique de traction et que la traction fait partie des thérapies complémentaires qui sont reconnues dans le Manuel des actes et services chiropratiques (*5)  de l’Association des chiropraticiens du Québec (*6).

(4) (5) L’Ordre des chiropraticiens du Québec : http://www.ordredeschiropraticiens.qc.ca/

(6) L’Association des chiropraticiens du Québec : http://www.chiropratique.com/

> Ce traitement est-il douloureux ?

Absolument pas. 

Il est possible néanmoins d’observer à l’issue d’une séance une légère sensation de courbature au niveau de la zone de traitement, ceci du fait des étirements musculaires et ligamentaires.

 > Combien de temps dure une séance ?

Une séance, dure entre 30 à 50 minutes sur la machine pour un traitement lombaire et de 15 à 30 minutes pour un traitement cervical.

 > Combien de séances dois-je prévoir ?

Dans la mesure où chaque cas est spécifique et nécessite une étude précise et détaillée il est difficile de quantifier un nombre précis de séances sans vous avoir ausculté, néanmoins  avec l’expérience acquise pour ce type de traitement nous avons établi un tableau récapitulatif.

Pathologie

Douleur chronique

Protrusion discale

 

Hernie Discale

 

Hernie Discale exclue

 

Hernie Discale séquestrée

Nombre de séances

1 à 5

3 à 10

 

10 à 30

 

15 à 30

 

15 à 30

Résultat

Excellent

Excellent

 

Très bon à Excellent

 

Bon à Très bon

 

Bon

Sachez toutefois que ce tableau n’a qu’une valeur informative.

Epilogue...

Si vous souffrez d’une hernie discale ou de maux de dos chroniques, nous sommes donc en mesure de vous aider.  Nos soins de décompression neuro-vertébrale sont administrés par des professionnels de santé qualifiés. C’est avec la plus grande attention que nous prendrons le temps d’étudier votre cas, si vous souhaitez nous solliciter pour un traitement de décompression neuro-vertébrale.Vous remerciant pour votre lecture attentive, toute l’équipe du Centre médical Paris Raspail.